Avant de débuter vos travaux il est important de savoir par où commencer !

L’important, c’est d’identifier vos priorités et évaluer  les facteurs de perte de chaleur de votre habitation.

Dans le cas d’une maison non isolée, la chaleur s’échappe en priorité par la toiture, les murs et les sols.

Un bilan rapide de l’isolation existante est nécessaire avant de réaliser des travaux dans le cadre de la réglementation thermique.

Où devez-vous agir en priorité?

3 grands postes de rénovation sont indispensables pour contribuer à rendre économe votre habitat.

L’isolation, la ventilation et le chauffage.

Une bonne isolation est la base indispensable pour lutter contre les déperditions de chaleur et améliorer son confort été comme hiver !

Pour garantir une isolation réussie, il est important de choisir des matériaux adéquats avec des professionnels expérimentés qui les mettront en œuvre.

Ces professionnels doivent être RGE « reconnu garant de l’environnement » car à compter du 1er septembre 2014, seuls les travaux réalisés par des entreprises et artisans RGE, pourront être financés par l’éco-prêt à taux zéro et depuis le 1er janvier 2015, cette règle s’applique également au crédit d’impôt développement durable.

Nous vous conseillons de commencer par traiter les zones prioritaires :construire_ou_isoler_schema_maison_2

L’isolation de vos combles (perdus ou aménageables) et votre toiture.

L’’isolation des murs et parois vitrées par l’intérieur (ITI) par la pose de doublages collés ou doublages sur ossatures qui a comme avantage d’être moins onéreuse ou par l’extérieur (ITE) qui est la meilleure solution pour isoler les murs de l’habitation (traite les ponts thermiques, étanchéité à l’air, isolation acoustique) sans perdre de place.

Une habitation bien isolée, c’est un logement sain et confortable (été comme hiver).

Mais une fois votre maison bien isolée vous risquez de rencontrer des problèmes d’humidité.

La principale cause : une mauvaise aération. Pour y remédier, l’installation d’une ventilation simple flux ou double flux est nécessaire.

Le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire sont les postes les plus gourmands en terme de consommation d’énergie, il existe des produits et procédés performants comme les chaudières à condensation, chauffe eau thermo-dynamique, chauffe eau solaires individuels …ou encore des radiateurs d’économie d’énergie. La régulation et programmation de chauffage permet de maintenir une température à une valeur constante prédéfinie et limite le gaspillage en évitant les surchauffes inutiles.

En conclusion : agir sur l’association « isolation des parois et ventilation mécanique + fenêtres et occultations », c’est diviser au moins par deux les consommations d’énergie et donc par deux le montant de votre facture.

Vous pouvez retrouver dans le guide pratique de l’Ademe toutes les informations pour isoler son logement .

Vous avez une ou plusieurs questions ? Vous souhaitez un avis professionnel sur votre projet ou vos démarches d’aides aux travaux ? contactez  nous !

QDE-base-larg-Baseline